Mark Hollis

Ou l'art de l'effacement

L’auteur

Frédérik Rapilly est journaliste culturel à Télé 7 jours. Il a écrit plusieurs romans policiers (aux éditions Critic) ainsi que des bios de musiciens.

Le Livre

Courant 2018, après des discussions enflammées avec Frédérik Rapilly, nous nous demandions où était bien passé Mark Hollis, le leader de Talk Talk. Le groupe, dès ses débts, collectionne les tubes électro-pop destinés à concurrencer les groupes calibrés à la Duran Duran. Mais, Mark Hollis, en grand fan de Stockhausen eou Gyorgi Ligeti, n’a jamais supporté les diktats de sa maison de disque, et décide de se dépouiller, d’album en album, de tous ses oripeaux pour atteindre la perfection : le silence.

Mark Hollis fidèle à sa vision, et son éthique, tourne le dos aux succès commerciaux, et en quelque sorte, à toute l’industrie musicale. 

Nous n’avions plus de nouvelles de lui depuis son album solo éponyme, paru en 1998.

L’idée et l’envie de publier une enquête sur les traces de Mark Hollis a germé naturellement. 

Jusqu’à l’annonce malheureuse de son décès le 25 février 2019.

Ce livre est donc devenu une évidence pour le boulon.